articles et lettres

Pour ceux ayant terminé leurs 2 années

Chers Amis,

Par la présente je viens vous apporter des précisions concernant les validations pratiques et la rédaction du mémoire pour obtention du certificat.

Les Contrôles Pratiques des Acquis, CPA, sont destinés à garder le contact pratique autant que personnel après la fin des cycles de cours. Ces CPA vous permettent :

 1/De rencontrer des collègues de vos régions (possibilités d’organiser des groupes de travail)

2/ De profiter de l’expérience d’anciens thérapeutes étio

3/ De percevoir ma manière de soigner 

4/ De partager vos expériences et les « trucs » que je développe au cours des années..

Je profite aussi de ces CPA pour valider la clinique de ceux qui se sentent prêts. Vous pouvez aussi, comme pour les TP organisés par Jean-Paul, les vivre  en approfondissement de votre technique.

Ne voyez pas ces CPA (même en cas de validation) comme une épreuve mais plus comme une expérience de partage, dans nos spontanéités, avec nos qualités et nos manques.

Vous qui venez de finir la formation théorique, profitez de ces occasions. Elles ne se produisent que trois fois par an.

Pour ce qui concerne les mémoires.  Nous ne vous demandons pas des mémoires universitaires mais plutôt le développement d’une expérience clinique que vous avez vécue, en exprimant ce que cela vous a apporté sur le plan de l’efficacité, de la compréhension : illustration de la manière avec laquelle vous introduisez et pratiquez l’étiothérapie.

Ce document est analysé par vos formateurs, éventuellement précisé en dialogue avec vous et, après validation, archivé dans les mémoires et l’historique de l’étiothérapie (IFE). Ainsi, par votre ouvrage, vous contribuerez  à valider notre technique, lui donner ses lettres de noblesse et aider les thérapeutes qui suivent à mieux comprendre les enjeux.

./.

Exemple de plan à développer

·  Introduction au sujet

·  Objet de l’expérience

·  Contexte de l’expérience

·  Description de l’expérience

·  Conclusion

Rappel des règles concernant le GIPE et son adhésion.

L’adhésion à cette association permet de rester en contact avec les collègues étiothérapeutes, disposer des informations internes et de figurer sur la liste des praticiens en étiothérapie.

Un prérequis, pour y adhérer :

·  Etre titulaire du certificat de praticien en étiothérapie.  

·  Avoir participé au moins une fois par an à un CPA.

·  Au moins une fois tous les deux ans à un postgraduate. 

Patrick Latour