articles et lettres

mise au point sur les tables (1)

Bonjour


Suite à la proposition faite aux anciens par le Dr F. Lebouleux de revoir les tables de déductions plus en détail et en profondeur, certains d'entre vous ont été perturbés par des lectures différentes des écritures logiques.

Voici quelques rappels :

(⊃A)⊃θ(⊇P) : pour la 1ère table

(∨A)∧θ(∧P) :pour la 2ème table

(IIA) Xθ (XP) : pour la 3ème table

est l’expression d’une actualisation de l’homogénéité et une potentialisation de l’hétérogénéité.

Ceci  caractérise la macromatière donc l’état physique de la matière.


(⊃P)⊃θ(⊇A) : pour la 1ère table

(∨P)∧θ(∧A) : pour la 2ème table

(IIP) Xθ (XA) : pour la 3ème table

est l’expression d’une actualisation de l’hétérogénéité et d’une potentialisation d’une homogénéité.

Ceci caractérise la micromatière donc l’état biologique de la matière


(⊃T)⊃θ(⊇T) : pour  la 1ère table

(∨T)∧θ(∧T) : pour la 2ème table

(IIT) Xθ (XT) : pour la 3ème table

est l’expression de l’état T, lieu de rencontre de l’implique et du non implique, du ET et du OU, du séparable et du non séparable.

Ceci est l’expression de subquantique donc de l’état psychique de la matière 


Platon (et avec lui beaucoup d'autres) a insisté sur le fait que le corps est dans l'esprit comme l'esprit est dans le corps. Ce qui permet de comprendre cette interrelation c'est l'état biologique de la matière.

Celui ci, en conséquence, peut être rattaché à l'âme. 

L'étymologie du mot âme est psychê en grec et anima en latin. Platon (encore lui) montra que c'est la cause qui anime les êtres, qui les pousse vers l'extérieur, dans un mouvement vers. Il décida d'appeler cette impulsion épithumia qui signifie pulsion. Il lui donna comme siège le ventre.

Il est intéressant de voir que dans son étymologie le mot âme ramène déjà au psychisme. Ce que montre aujourd'hui la biologie avec l'intestin vu comme un 2ème cerveau.


En regardant la partie centrale de la table rattachée au présent:

l'orthodéduction de l'état physique de la matière est la 1ère ligne;

l'orthodéduction de l'état biologique de la matière est la 2ème ligne;

l'orthodéduction de l'état psychique de la matière est la 3ème ligne


Bonne continuation à tous

JP